Beltaine et la célébration des Sabbats

 

Beltaine approche et comme chaque année, j’ai ouvert mes bouquins pour m’imprégner du sabbat et préparer mes célébrations. Quand je pense Beltaine, je pense au grand mariage et aux fiestas échevelées dans la dame du lac de Marion Zimmer Bradley. Je pense au mât de mai et à l’année où j’avais fêté Beltaine dans un coven américain, en tressant des rubans autour du symbole de fertilité. Je pense au souffle de liberté et de sensualité qui m’envahit à ce moment-là, aux fleurs qui se transforment peu à peu en fruits et que je regarde mûrir dans mon jardin. C’est un moment privilégié dans la roue de l’année et je ne suis  pas privée de sources pour la célébrer entre Wheel of the year de Pauline Camapnelli, Celtic Wisdom de Vivianne Crowley, dancing with the sun de Yasmine Galenorn et mon préféré de très loin The Sabbats d’Edain McCoy, bourré de tableaux de correspondances bien pratiques. Je visite aussi régulièrement le site de Morgane Lafey, sur lequel on trouve plein de ressources autour des sabbats.

books1.jpg

Mais cette année, je dispose en plus de l’une de mes dernières acquisitions, un bouquin exclusivement consacré à Beltane et signé par Raven Grimassi, l’un des auteurs que j’apprécie, surtout à travers Wiccan Mysteries, qui m’a beaucoup apporté. Les feux de Beltaine, La danse autour du traditionnel mât de mai, l’auteur, spécialiste de la strega outre atlantique, plonge dans le folklore féérique et les légendes de différents pays européens qui y sont liées. En prime, des tables de correspondances entre Déesses et plantes. J’adore les tables de correspondances emoticone, elles sont une source infinie pour composer ses propres rituels et favorisent une fertilité créative en osmose avec la période.

61tjz1kgbxlss5001.jpg 

Laisser un commentaire