Les nouvelles sorcières d’Eastwick

Charmed s’est achevé après huit saisons à succès en 2006, Buffy et sa sorcière de copine Willow ont disparu également de nos petits écrans, sinon à travers des rediffusions. Il manquait sur nos petits écrans quelques personnages de sorcières bien truculents et les producteurs de la télévision américaine ont décidé d’y remédier dès cet automne. C’est ainsi que vingt-deux ans après la sortie sur grand écran du film et le l’énorme succès qu’il rencontra au bow office, la chaîne ABC a lancé fin septembre la diffusion d’une nouvelle série, Eastwick, qui reprend le concept des Sorcières d’Eastwick.

L’idée est alléchante, mais hélas, le seul épisode que j’ai pu voir durant mon séjour aux Etats-Unis m’a laissé un peu sur ma faim. L’acteur qui a repris le personnage de Darryl, donne l’impression de singer Jack Nickolson à chaque seconde. Les trois sorcières sont un peu mieux campées, même si Roxy, qui incarne une artiste bohème séduisante est un peu blonde bimbo à mon goût et que Kat, la mère de famille rouquine, semble avoir particulièrement bien supporté ses cinq maternités. La plus crédible du trio est probable la brune, incarnée par Lindsay Price, attendrissante dans son rôle de journaliste maladroite.

Si la petite ville provinciale d’Eastwick est charmante, les images fort plaisantes et que la série se regarde sans effort avec un demi-sourire, elle manque malheureusement d’un ton, d’un style bien à elle qui a fait le succès de Sex and the city, Desperate housewives, Lost ou encore Grey’s Anatomy. Mais avec une score de plus de 8,5 millions d’auditeurs pour le premier épisode diffusé le 23 septembre, les sorcières semblent avoir retenu l’intérêt du public américain, et si Eastwick s’inscrit dans le temps, peut-être trouvera-t-elle une personnalité bien à elle au fil des épisodes. En attendant peut-être une diffusion en France.

19164076r160214fjpgqx200909040650031.jpg 

 

Laisser un commentaire