Crème fraîcheur à la menthe

L’automne est là et bien là mais certaines petites veinardes comme moi sont parties récemment dans un pays très chaud emoticone pour des vacances tardives. C’est pour cela que je me suis concocté un petit duo visage-corps rafraîchissant, réalisé avec une infusion de menthe de mon jardin. J’ai également ajouté un peu de spiruline comme agent actif, dont la couleur verte s’harmonise bien avec la préparation. Mais il semble que cette algue et moi ne soyons pas destinées à devenir de grandes copines emoticone. Lorsque j’ai saupoudré un peu de ma très chère spiruline dans mon émulsion, celle-ci s’est intégrée au mélange, mais pas intégralementCri. Elle est assez mélangée pour que les principes de l’algue soient actifs, mais la couleur vert pâle qui rappelle une glace à la menthe Se tait est un peu « piquotée » et mon côté perfectionniste est profondément agacé par l’entêtement de cette algue récalcitrante à ne pas me présenter un aspect totalement homogène emoticone.

 cimg0878.jpg 

En attendant la signature prochaine d’un traité de paix particulièrement attendu entre Atalanta et sa poudre de spiruline emoticone, je vous livre les proportions de mon émulsion fraîcheur pour le corps. La composition de celle pour le visage était à peu près équivalente, avec une phase huileuse un peu plus importante et une plus grande proportion de gel d’aloe vera et de G5 dans la phase acqueuse.

Phase acqueuse (80%)

- Infusion de menthe du jardin 64%

- Gel d’aloe vera 7%

- Gel G5 de silice organique 7% 

- Glycérine végétale 2%

Phase huileuse (20%)

- HV nigelle 8%

- HV argan 7%

- Cire 5%

J’ai également inclus de l’extrait de Pépins de pamplemousse pour la conservation, de la poudre de spiruline ainsi qu’expliqué plus haut, et enfin quelques gouttes d’HE de lavande pour ses propriétés antibactériennes et son odeur divine et quelques gouttes dHE de géranium, très bénéfique pour la peau.

Laisser un commentaire