L’école des sorciers et sorcières, cours préparatoire

 En me baladant récemment dans les allées d’une grande librairie américaine façon FNAC (Barnes and Nobles en l’occurrence) je suis tombée sur un très joli bouquin, the witch’s journal, particulièrement bien mis en valeur par la proximité d’Halloween. Il ne concerne pas vraiment les païens bénéficiant déjà d’une expérience conséquente, mais en le feuilletant, je l’ai trouvé tellement bien structuré et attractif que je l’ai acheté. Il est clair et pratique, fonctionnant sur la base de doubles pages à thème (un outil, les runes, les déités de telle ou telle culture etc…), toujours richement illustrées. Il comprend également des tables de correspondances, très utiles quand on débute et évidemment, quelques sortilèges simples.

51x2dx70bflsl500aa2401.jpg

Un chapitre sur les sabbats manque cependant cruellement, ainsi que -dans les « basiques » expliqués dans les premières pages- quelques exemples de méditations et d’exercices de visualisation, qui insisteraient sur le travail au jour le jour, comme le fait par exemple une Marian Green dans tous ses livres. L’auteur du Witch’s journal, Selene Silverwind, prétend également qu’un sortilège ne peut pas mal tourner si l’on n’a pas de mauvaises intentions, ce avec quoi je ne suis pas trop d’accord.

cimg0910.jpg  cimg0909.jpg

Je sais que les jolis petits livres de sortilèges ou les bouquins trop simplistes sont souvent considérés avec méfiance par certains païens. Mais parfois, il faut savoir se remettre de la peau de quelqu’un qui découvre tout cela. En discutant avec les Soeurs des éléments, lors d’une récente réunion, j’ai découvert que certaines d’entre nous n’avaient pas forcément été conquises par la lecture de la wicca de Scott Cunningham, l’un des rares ouvrages de wicca qui ait été traduits en français. C’est ce livre que j’ai utilisé pour faire mes premiers cercles, mais j’aurais certainement aimé avoir également entre les mains le witch’s journal, quand j’ai commencé à être attirée par le paganisme.

cimg0908.jpg cimg0907.jpg cimg0911.jpg

Dans la même catégorie, on m’avait offert il y a quelques années Life Magic de Susan Bowes, que j’aime beaucoup également et qui n’est pas mal pour débuter. Et puisque j’ai évoqué plus haut Marian Green, je recommande très souvent A witch alone: thirteen moons to master natural magick », plus ancien et dont la présentation st beaucoup plus dépouillée, mais en la compagnie duquel j’ai passé d’excellents moments dans mon cheminement de païenne. Et qui semble avoir récemment été réédité (mais pas encore traduit en français emoticone) avec une nouvelle présentation et un nouveau titre.

Voilà. En cette belle journée de Samhain et du nouvel an païen, quelques petits panneaux indicateurs pour celles et ceux qui passent par ici en cherchant leur route emoticone.

31iuccfc9ulsl500aa1551.jpg 51jkucdfuwlsl500aa2401.jpg

Une réponse à “L’école des sorciers et sorcières, cours préparatoire”

  1. Cerrydwen Asherah dit :

    Super génial!! Je crois que je vais craquer lol! J’adore l’effet « scrapbookint », très joli!

Laisser un commentaire